B&B - Containerwoning

Petit détail

september 4, 2017
Petit détail

Avons nous oublié quelque chose d’importante? Ah oui … le terrain à bâtir. Petit détail. Où allons nous habiter?

Pour nous c’était de moindre importance. Nous voulons bâtir notre maison, en containers, que nous avons en vue. Mais où? Vraiment, peu importe. Alors nous nous étions focalisé sur trois facteurs: 1. le prix, 2. les prescriptions/ les codes du bâtiment, 3. peu de risque d’inondations.

Un avertissement nous montrait un terrain à bâtir aux Ardennes. Beaucoup de terrain pour moins d’argent que chez nous, à Gand ou même en toute la Flandre. Un coup de téléphone et zut alors, déjà vendu. Pas grave, apparemment le terrain était pour un grand parti des terres agricoles.

Région: Couvin, Philippeville, Viroinval. Cette région nous plaisait bien pour y habiter. Chaque weekend pendant quelques semaines nous avons visité des terrains. Non, non, non, non, non et non. Raisons: risque d’inondations; interdiction de domiciliation; terrain pour une maison de vacances, non maison de famille; obligation de bâtir avec une entreprise de construction fixe; restrictions trop sévères; …

Voici cinq conseils pour votre recherche d’un terrain à bâtir:

  1. Déterminez ce qui est le plus important. Un terrain moins cher dans une région moins favorable pour vous? Ou un terrain plus cher dans votre région préférée? Bien-sûr tout dépend de votre budget. Vous pouvez avoir de la chance de trouver votre terrain selon votre budget, exacte dans le village où vous voulez habiter. Mieux faut-il déterminer, avant la recherche, les frontières de votre région. Pensez large. Jusqu’où voulez-vous aller habiter?
  2. Qu’est ce que vous ne voulez vraiment pas? Par exemple: pas proche d’un terrain industriel, pas dans une rue très fréquentée, … Si vous avez trop de restrictions personnelles, il faut mieux aligner les trois les plus importantes, aussi avant votre recherche.
  3. Demandez les codes du bâtiment pour le terrain en avance. Ca vous gagne du temps. Si les restrictions ne vous plaisez pas …. . Il faut savoir que les lotissements ont souvent des restrictions plus sévères. Vous pouvez déjà commencer par regarder le style des maisons dans la même rue; ca vous dit déjà beaucoup des prescriptions. Savez vous que dans beaucoup de cas il y a des prescriptions communales, régionales et provinciales.
  4. Si vous voulez dessiner vous-même votre maison avec votre propre architecte, ne visitez alors pas des terrains qui sont liés à une entreprise de construction. Ce n’est pas toujours clairs sur les panneaux ou dans les avertissements que cette obligation est là. Cherchez avant qui vend le terrain et si c’est un particulier ou une agence immo ou une entreprise de construction, un notaire, … .
  5. Avant d’acheter, faites bien le calcul. Informez-vous bien: le prix pour le terrain, les taxes d’aménagement ou d’autres taxes, les coûts du notaire, faut-il encore déboiser, quels raccordements sont déjà là, sont les coûts de l’arpenteur pour vous. N’oubliez pas le tva!
  6. Ah oui, et n’oubliez pas de bien regarder l’environnement. Le style des maisons, les magasins dans les autours, les cables électriques dans les rues, ou est le Nord et le Sud,  … . Et va visiter le terrain à bâtir dans des circonstances différentes, si possible: quand il pleut, quand il fait beau, dans la journée, le soir, … . C’est quelle terre? Sable? Argile? … . Y-a-t-il des arbres sur le terrrain et vous ne voulez pas les garder; savez que vous ne pouvez pas toujours abattre des arbres juste comme ça.

 

Et nous? Nous avons trouvé notre terrain juste au-delà de la frontière avec la France. Dans la région Champagne-Ardennes, dans le parc naturel régional des Ardennes. Le prix: ok. Les prescriptions: ok. Pas de risque d’inondations: ok. Parfait!